un monde autour de Stanley Kubrick

bibliographie.gif (2907 octets)

 
 

 

 Voici une liste d'ouvrages consacrés à l'œuvre de Stanley Kubrick. Elle n'est pas exhaustive.

 
 

LES ECRANS SONORES DE STANLEY KUBRICK


Auteur : Antoine Pecqueur
Date de parution : 04/2007
ISBN : 9782916347042
Editeur : Editions !
Dimensions : 12X19 cm
Poids : 107 g

Le Beau Danube Bleu avec l'astronef de 2001 : L'Odyssée de l'espace, la Neuvième Symphonie de Beethoven accompagnant Alex dans Orange mécanique, ou encore la Valse de Chostakovitch sur le générique d'Eyes Wide Shut...
Chez Stanley Kubrick, images et sons ne font qu'un. Chaque film décline sa singularité dans le choix des œuvres musicales : partitions baroques pour Barry Lyndon, musique contemporaine dans Shining ou rock'n roll avec Full Metal Jacket. Quel est le secret de cette alchimie ?
Premier ouvrage en langue française sur le sujet, Les Écrans sonores de Stanley Kubrick analyse aussi bien la précision technique que la puissance symbolique dans l'emploi de la musique par le cinéaste américain. Depuis le choix exact d'un hymne militaire jusqu'à l'utilisation éthérée d'un trio romantique, le traitement musical kubrickien se révèle à la fois réaliste et expressionniste. Les partitions de Haendel ou des Rolling Stones ont contribué à faire de Kubrick le maître du perfectionnisme cinématographique. Car, dans son oeuvre, ce n'est pas la musique qui sert le film, mais le film qui sert la musique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

STANLEY KUBRICK - L'HUMAIN, NI PLUS NI MOINS

Auteur : Michel Chion
Date de parution : 04/2005
ISBN : 9782866423926
Editeur : Cahiers du Cinéma
Editions de l'EtoileCollection : AUTEURS
Dimensions : 17X24 cm
Poids : 1135 g
EAN : 9782866423926

De l'invisible Fear and Desire, réalisé en 1953 à Eyes Wide Shut, sorti en 1999 quelques mois après sa disparition, cet ouvrage plonge au coeur même de chacun des films, pour mieux faire ressortir l'unicité de l'œuvre avec ses indépassables sommets tels 2001 : L'Odyssée de l'espace, Barry Lyndon, Eyes Wide Shut, et les étapes de recherche et de transition qui la jalonnent. Michel Chion, dans cet essai, permet d'approcher la finalité de ce fameux «perfectionnisme» : une recherche inquiète toujours plus précise du détail signifiant, un mouvement esthétique autour de ce mystère : l'humain ni plus ni moins.

 

 

 

 

 

 

  DRAMES ET OMBRES - Photographie 1945-1950

 

Auteur : Stanley Kubrick
Date de parution : 01/2006
ISBN : 9780714894812
Editeur : Phaidon
Collection : PHOTOGRAPHIE
Nombre de pages : 240
Dimensions : 26X30 cm
Poids : 1945 g
EAN : 9780714894812


Pour la première fois des photographies inédites du réalisateur Stanley Kubrick (1928-1999), prises entre 1945 et 1950. Ces clichés, tirés à partir de négatifs découverts récemment, datent de l'époque où Kubrick était photographe pour le magazine new-yorkais Look. Pendant cette période, qui s'étend de la fin de ses études au lycée à la réalisation de ses premiers films, Kubrick prit quelque 12 000 photographies. Stanley Kubrick, Drame & Ombres permet de découvrir les premières expériences du réalisateur en matière de composition de l'image, ainsi que son attirance pour les sujets et les récits à portée dramatique et souvent d'une grande richesse psychologique, deux aspects qui caractériseront son style cinématographique. Divisé en quatre grands chapitres thématiques (" Vie urbaine ", "Spectacle", "Célébrités" et "Comportement humain "), ce livre présente un ensemble soigneusement sélectionné de quelque 400 images organisées en 31 histoires photographiques. En introduction, un passionnant essai de Rainer Crone replace les photographies de Kubrick dans leur contexte et dans leur rapport à l'histoire de la photographie.

 

 
 

 

 
 

 

Biographie de l'auteur

Rainer Crone occupe la chaire d'histoire de l'art et des médias au XXe siècle à l'université Ludwig-Maximilian de Munich, après avoir enseigné à Yale University, à University of California (Berkeley) et à Columbia University (New York). Il est l'auteur de la première monographie consacrée à Andy Warhol (1970), et a publié de nombreux écrits sur l'art et les artistes du XXe siècle, notamment, parmi ses monographies les plus récentes : Louise Bourgeois. The Secret of the Cells (Prestel, 1998), Auguste Rodin : Eros and Creativity (Prestel, 1991) et Kasimir Malevitch : The Climax of Disclosure (Reaktion Books, 1991). Rainer Crone vit entre Munich et New York.

 

 

 

 

 

 

 

 

KUBRICK (Broché)
de Paul Duncan (Auteur)

Broché: 192 pages
Editeur : Taschen (28 mai 2003)
Collection : Basic Films
Langue : Français
ISBN-10: 3822816744
ISBN-13: 978-3822816745

Un des plus appréciés de tous les réalisateurs, Stanley Kubrick est aussi un des plus mystérieux. Il entre dans le monde du cinéma, ambitieux, à l'âge de 26 ans et réalise son premier film Killer's Kiss. Il collabore quelques années avec Kirk Douglas, Laurence Olivier et Peter Sellers pour réaliser Lolita et Spartacus. La reconnaissance dans le milieu lui permet de réaliser des films, tels que 2001 : A Space Odissey, Clockwork Orange et Barry Lyndon. Il meurt en 1999, son dernier film est Eyes Wide Shut.

 

 

 

 

 
   

 

Quand la première édition de "Kubrick " parait en 1980, après la sortie de " Shining ", le nombre d'ouvrages consacrés au cinéaste se compte sur les doigts de la main. Autant dire que le livre de Michel Ciment était très attendu. Aujourd'hui, six mois après la mort de Kubrick, l'édition est définitive ( le chapitre " réflexions sur une œuvre en devenir " a été rebaptisé "une œuvre" ). S'il reste LA référence, "Kubrick" n'est pas une bible, au sens où il serait un recensement exhaustif de tout ce qui touche au réalisateur de "2001". C'est mieux que ça. Certes, c'est une mine d'informations et d'anecdotes, mais il s'agit surtout d'une brillante réflexion sur une œuvre fondamentale.

En reliant les thèmes kubrickiens aux courants de pensée qui le nourrissent ( Hegel, Nietzsche, Freud, le cinéma expressionniste, etc. ), Michel Ciment donne à penser et fournit les clés qui permettent de fixer des points de repères au sein d'une filmographie déconcertante et pour beaucoup énigmatique. Les textes de l 'auteur sont d'autant plus précieux qu'il est un des rarissimes critiques à avoir entretenu une relation de travail ( près de trente ans ) avec le cinéaste. Le livre ne comporte pas seulement des analyses de l'œuvre, il est enrichi de nombreux témoignages essentiels des collaborateurs,  occasionnels ou fidèles, de Kubrick. On y retrouve des techniciens tels que John

 

 Alcott,  chef-opérateur de " Barry Lyndon " et " Shining ", des scénaristes ( Frederic Raphael pour " Eyes Wide Shut ", Diane Johnson pour " Shining " ), des comédiens ( dont Jack Nicholson ), le producteur James B.Harris, Andrew Birkin et bien d'autres. " Kubrick " est aussi un magnifique livre d'images, avec plus de 400 photos, dont certaines très rares. Indispensable, donc.

    INDISPENSABLE !!!

 

 

 

 
 

2001, LE FUTURE SELON KUBRICK

Les Cahiers du Cinéma ont eu la bonne idée de ressortir le livre de Piers Bizony, ouvrage réalisé et publié dans la première édition en langue anglaise en 1984.

Edition des Cahiers du cinéma. 
168 pages - 735 grammes
Paru en novembre 2000



Le 7 mars de l'année prochaine, date anniversaire de la mort de Stanley Kubrick, la Warner ressortira dans une seule salle parisienne, 2001, L'Odyssée de l'espace, en version originale 70 mm remastérisée. Pour se préparer à ce space-trip qui reste certainement l'un des films les plus vastes et fascinants de son auteur, on peut lire le livre de Piers Bizoni, 2001, Le Futur selon Kubrick, qui tente de reconstruire les différentes étapes de fabrication d'un film que son auteur, qui venait de triompher avec Docteur Folamour en 1963, décrivait modestement comme «le film de science-fiction de référence». Bien qu'il semble clair à la lecture du livre que Bizoni n'a jamais pu atteindre l'ermite Kubrick lui-même, le recueil grouille d'un ensemble d'informations amassées au fil des ans par pure passion maniaque. Bizoni raconte en effet avoir découvert le film à sa sortie en 1968, alors qu'il n'a que 9 ans, et ne s'en être jamais remis: «Ce n'était pas un film normal mais une sorte de voyage visuel dans un carrousel moderne. Non pas une simple œuvre d'art qu'on doit simplement contempler, mais un endroit qu'on peut visiter.» Quelque chose de la cinéphilie moderne, il est vrai, commence là.
Didier Peron
Libération du mardi 12 décembre 2000

 

 

 

 

 

Cliquez ici pour découvrir le texte de
Piers Bizony sur la couverture arrière son livre

 

 
 
 
 

 

 

 

 

Stanley Kubrick, une vie en instantanés

Auteurs : Christiane Kubrick / Steven Spielberg
Editeur : L'Etoile / Les Cahiers du cinéma
Genre : BEAUX ARTS - BEAUX LIVRES
ISBN : 2866423410 - EAN13 : 9782866423414
Parution en octobre 2002
Nombre de pages : 191 ; Poids : 1365 grammes.

Parmi les plus grands réalisateurs, Stanley Kubrick a un statut à part, comme s'il échappait à toutes les catégories, les genres, les époques, préservant l'énigme de sa création. « Il faisait plus que des films, il nous proposait des aventures sans limites. », écrit Steven Spielberg dans sa préface. Auteur, bien sûr, artiste et même visionnaire, il explore avec ses films des sujets d'intérêt très divers transcendés par une mise en scène reconnaissable entre toutes : de la vision du futur proposée par 2001 : L'Odyssée de l'espace, à la violence prémonitoire d'Orange mécanique, des visions de l'histoire aussi différentes que celles de la première guerre mondiale dans Les Sentiers de la gloire et de la Guerre froide du Docteur Folamour, du film d'horreur avec Shining au romanesque sulfureux de Eyes Wide Shut. C'est tout à la fois la vie et la carrière de Stanley Kubrick que le livre décline chronologiquement comme autant d'instantanés qui recréent son univers. Une remarquable collection de photographies dont de nombreuses sont inédites sont légendées et commentées par Christiane Kubrick, compagne du cinéaste depuis 1957. Ouvrir les pages de cet album photo permet de poser un regard neuf sur Kubrick derrière la caméra, avec ses équipes et ses acteurs, depuis ses tout débuts de réalisateur dans les années 50 jusqu'au tournage de son dernier film Eyes Wide Shut terminé seulement six jours avant sa disparition en mars 1999. Des photographies évoquent les origines et l'enfance de Stanley Kubrick dans le New York de l'entre deux guerres, et sa vie de famille aux Etats-Unis aussi bien qu'en Angleterre. Une sélection de ses meilleurs clichés en tant que photographe de presse pour le magazine Look, à la fin des années 40, permettent de comprendre l'évolution et le développement du point de vue et de la perception du monde selon Kubrick. Le livre est introduit par une préface de Steven Spielberg qui reprit et réalisa en 2001 le dernier projet de Kubrick A.I.(Artificial Intelligence), et complété par une filmographie incluant les génériques complets de tous les films de Kubrick.

 

 

******

 
Le cinéma de Stanley Kubrick / Norman Kagan ; trad. de l'anglais par Claude-Henri Rochat. -- Nouv. éd. augm. -- [Paris] : Ramsay, 1987, c1979. -- 261, [1] p., [16] p. de pl. : ill. ; 18 cm. -- (Ramsay poche cinéma ; 55)

Biographie, histoire assez détaillée de la réalisation de quelques-uns de ses grands films.

******

Le petit livre de Stanley Kubrick de J-M Bouineau dont cette contine est extraite:

"Il y a un gars, il habite Londres, il fait du cinéma, il est connu de tout le monde, ça oui, il a vraiment un grand renom, Stanley Kubrick est son nom.
Et c'est lui qui fait tout, lui qui fait tout, Stanley, c'est lui qui fait tout.
C'est un gars qui prévoit tout de très loin pour vous faire croire qu'il a réssuscité les défunts. Il fait lui-même le montage, c'est un génie pour les trucages.
Et c'est lui qui fait tout, lui qui fait tout, je vous le dis à tous, Stanley, c'est lui qui fait tout."
(Contine écrite pendant le tournage de "Shining" par Scatman Crothers, interprète du rôle de Hallorann). Merci à toi Patrick de Thiais !

******

Le regard esthétique, ou, La visibilité selon Kubrick / Sandro Bernardi ; traduit de l'italien par Laure Raffaeli-Fournier. -- Saint-Denis [France] : Presses universitaires de Vincennes, 1994. -- 162 p. : ill. ; 22 cm. -- (Esthétiques hors cadre)

Réflexion sur l'esthétique du regard et l'ambiguïté des images dans l'oeuvre de Kubrick.

******

Stanley Kubrick. -- Paris : Rivages, c1987. -- 191 p. : ill. ; 25 cm. -- (Dossier Positif ; 1)

******

Stanley Kubrick / par Pierre Giuliani. -- Paris : Rivages, 1989. -- 201 p. : ill. 18 cm. -- (Cinéma ; 24)

Etude thématique accompagnée d'éléments biographiques et une filmographie commentée.

******

Deux ans avec Kubrick du scénariste Frederic Raphael aux éditions Plon, 227 pages.

Un récit sur la rencontre avec Stanley et le travail du scénario d'Eyes Wide Shut par le scénariste très critiqué par la famille Kubrick.

kublivre.GIF (16083 octets)
Affiche du livre américain.

******

JOHN BAXTER. Stanley Kubrick, Editions du Seuil, traduit de l'anglais par Brigitte Lescut et Françoise Monier, 448 p.

Une biographie très complète (en français !) par un journaliste et écrivain qui a déjà étudié John Ford, Bunuel et Fellini. Cliquez ici pour un extrait du livre

 ******

KUBRICK, l'odyssée d'un solitaire, Hors série n° 4 de la revue Les Inrockuptibles, 100 pages.

Egalement indispensable ! Très bien illustré, pas cher donc tendance à devenir très vite introuvable ! Dépéchez-vous !

 

******

Suite à son décès, de nombreuses revues ont édité des dossiers sur le réalisateur, il faut également retenir ceux de la revue TAUSEND AUGEN (fanzine n° 10 d'Août 97) qui consacre 32 pages,  POSITIF (numéro 439 du mois de septembre 1997) qui consacre 36 pages et la revue LES CAHIERS DU CINEMA (numéro 534 du mois d'Avril 1999) qui consacre 17 pages.

Concernant Eyes Wide Shut, Les Cahiers du Cinéma et Positif du mois de septembre 1999 proposent des critiques très détaillées et très intéressantes !

A noter également que la revue Positif a sorti en Octobre 1999 un numéro double "Spécial Kubrick", coordonné par Michel Ciment. C'est déjà une référence !

 

Filmographie

Sommaire

Page d'accueil